Quelle exploitation pédagogique faites-vous des QR Codes avec votre classe de CM2 ?

J’utilise les QR Codes pour enrichir les supports de cours distribués à mes élèves avec des documents multimedia en couleurs. Les enfants peuvent les consulter grâce à une application spécifique installée sur les Ipads de la classe. Par exemple, si je donne une photocopie sur la guerre de 14-18, je peux intégrer dans un coin de la fiche un QR Code qui, une fois flashé, renverra vers un site, une vidéo ou des photos que les élèves pourront visualiser directement sur la tablette.

Autre exemple, au moment de Noël, j’ai imprimé les paroles d’un chant, avec un QR Code renvoyant vers une version instrumentale de la mélodie pour chanter en classe. Mais il y a beaucoup d’autres exploitations possibles, notamment en histoire de l’art avec des codes redirigeant vers un site de musée, une collection d’œuvres ou une visite virtuelle.

Pour l’instant j’utilise les QR Codes essentiellement à l’école, mais quand je donne un exercice à faire à la maison, j’intègre parfois un code qui renvoie vers une ressource de type résumé ou leçon à apprendre. Mais cette utilisation reste facultative pour ne pas introduire d’inégalités. C’est juste un moyen un peu ludique d’accéder au travail pour les élèves.

Justement, quel impact cela a-t-il sur leur motivation ?

Cela relance l’intérêt pour la séquence pédagogique. Le fait d’avoir un travail à faire sur la tablette en autonomie à sa place est plus intéressant pour eux que de le faire sur des fiches ou même sur les ordinateurs de la classe. L’accès est plus facile sur les tablettes, j’ai même été surpris de voir avec quel naturel les Ipads ont été adoptés dans la classe. Les élèves s’en sont emparés tout de suite. Cela soulève même des questions, car ils s’y sont adaptés plus rapidement que les enseignants !

Comment procédez-vous pour construire vos supports de cours enrichis ?

Comme je l’explique sur mon blog, j’utilise un site Internet spécifique, qui génère automatiquement un QR Code à partir d’une URL. Je copie-colle sur ce site l’adresse de la page ou de l’élément vers lequel je veux que le code renvoie. J’obtiens ensuite un QR Code sous forme d’image que je peux coller où je veux dans mes documents pédagogiques.

Sur les Ipads, j’ai installé une application, Qrafter, qui permet de lire ces QR Codes. Il existe aussi une alternative pour Android : Barcode scanner.

Comment réagissent les parents, en général assez réfractaires à l’exposition précoce des enfants aux écrans ?

Pour l’instant, les retours sont plutôt positifs, mais il est vrai que je ne fais pas une utilisation massive des QR Codes et des Ipads en classe.

Par contre, j’utilise parfois les codes dans les documents distribués aux parents, par exemple dans des coupons de demande d’autorisation ou de réponse aux enquêtes de l’école. J’intègre le QR Code à flasher dans un coin du document afin qu’ils puissent répondre directement sur Internet avec leur téléphone ou leur tablette. Mais comme avec les élèves, cela reste facultatif.