Rythmes scolaires : « vous êtes le seul à être pour cette réforme » (un écolier à Peillon)

Vincent Peillon a répondu samedi sur France Info aux questions et interpellations de trois écoliers sur la réforme des rythmes scolaires. L'un d'eux a notamment lancé au ministre qu'il était "le seul à être pour cette réforme".

Le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon a été interrogé samedi, dans l’émission France Info Junior, par trois enfants de CM2 sur la réforme des rythmes scolaires.

Une réforme « difficile à faire »

« Tout le monde manifeste en ce moment, vous êtes le seul à être pour cette réforme », a notamment souligné une écolière. Le ministre a rétorqué que c’était « plutôt l’inverse ». « D’abord tout le monde ne manifeste pas, sinon ce serait ennuyeux, a-t-il répondu. Cette réforme a été voulue par tout le monde mais elle est très difficile à faire […] parce qu’elle change toutes nos habitudes, pour les parents, les élèves, les professeurs. ». Mais « on veut la faire parce qu’on sait que c’est l’intérêt des élèves », a-t-il affirmé.

A un autre enfant lui demandant « pourquoi toutes les villes n’appliquent pas la réforme en septembre » 2013, Vincent Peillon a assuré que c’était « parce qu’elle est difficile à mettre en place ». « La réforme est arrivée, peut-être, un petit peu tard, il faut se réorganiser y compris sur les transports », a reconnu Vincent Peillon. précisant qu' »à la campagne, les enfants […] ne viennent pas à pied en 5 min, parfois l’école est un peu loin ».

Du « meilleur temps pour apprendre »

L’un des enfants a également interrogé le ministre sur l’utilité de la demi-journée de travail supplémentaire. Vincent Peillon a indiqué que ce serait « du meilleur temps pour apprendre ». « C’est mieux [de] faire du français, des mathématiques […] à 10h30 le mercredi matin qu’à 16h n’importe quel jour de la semaine, parce que vous êtes plus attentifs », a-t-il déclaré.

Enfin, un écolier s’est inquiété de ce qu’il allait faire « entre midi et deux ». « D’abord tu vas manger, ça c’est très important ! a plaisanté le ministre. Après on peut faire des tas de choses, [comme] s’initier à la peinture ». Les activités iront « vers des domaines culturels […], peut-être aussi des domaines sportifs, ça peut être aussi de la culture scientifique », a expliqué le ministre.  « Il faut aussi que vous vous reposiez, que ces moments soient des moments de détente. Pour qu’après vous retrouviez de l’énergie pour être plus attentifs dans les cours de l’après-midi ».

Le ministère de l’Education nationale a indiqué vendredi que 20 à 25 % des élèves de primaire reviendront à la semaine de 4,5 jours à la rentrée 2013. Selon le Snuipp-FSU, 22,3 % des écoliers seront concernés par l’application de la réforme dès 2013.

Partagez l'article

2 commentaires sur "Rythmes scolaires : « vous êtes le seul à être pour cette réforme » (un écolier à Peillon)"

  1. MSD  3 avril 2013 à 7 h 22 min

    Chers petits enfants de la République : vous ne savez pas ce qui est bon pour vous. Vos parents ne savent pas ce qui est bon pour vous. Vos enseignants ne savent pas ce qui est bon pour vous. Vos élus locaux ne savent pas ce qui est bon pour vous. Heureusement que je suis là ! VP.Signaler un abus

    Répondre
  2. Lysan  22 avril 2013 à 21 h 51 min

    Ridicules, ces enfants manipulés par leurs parents (je n’ose pas accuser leurs enseignants). Il est si facile de les faire s’opposer au ministre…. Si seulement, au lieu de s’opposer, on essayait de comprendre cette réforme… Qu’elle ne soit pas parfaite, c’est une chose. Mais je ne pense pas qu’elle soit si mauvaise : moins d’heures de cours durant la journée, mieux réparties sur la semaine, et des activités sportives, artistiques, scientifiques en dehors des heures de cours. Les parents non seulement n’ont pas à récupérer leurs enfants plus tôt en semaine, mais en sont en plus déchargés le mercredi matin (oui, comme lorsqu’il y avait encore la semaine de 5 jours, et que personne ne voulait celle de 4 jours). Des aides financières seront débloquées en faveur des communes les plus pauvres pour aider à l’organisation des activités périscolaires. Et les communes ayant du mal à s’organiser ont un an de plus.
    Faudrait cesser de protester contre tous changements un jour, ça changerait…Signaler un abus

    Répondre

Laisser un commentaire à MSD Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.