« Donner un tour de vis au budget de l’Éducation puis, avec des matériaux de récupération, tenter de fabriquer des activités périscolaires de bric et de broc.
Assembler le tout avec de la colle bon marché, tenter de colmater les brèches puis donner un coup de peinture pour qu’on ne voie pas les fissures. […]
Chercher le responsable des dégâts : l’architecte qui n’a pas assez travaillé ses plans ou les abeilles ouvrières qui n’ont pas réussi à se faire entendre ? »

Anne Roumanoff, le JDD, 31/03/2013