Le ministère de l’Education nationale a estimé aujourd’hui que 20 à 25 % des écoliers environ reviendront à la semaine de 4,5 jours dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013.

Cela représente entre 1,2 et 1,5 millions d’élèves de primaire de l’enseignement public, sur environ 5,7 millions.

Pierre-Alain Roiron, vice-président de l’AMF en charge de l’Education, indiquait mercredi que « moins de 50% de villes ont opté pour une entrée en vigueur en 2013 ».

L’estimation du ministère a été effectuée à partir des intentions formulées par 80 % des communes française. 20 % n’ont en effet pas encore annoncé si elles appliqueront la réforme des rythmes en 2013 ou 2014. Elles ont jusqu’au 31 mars pour se décider.