Selon un rapport du réseau d’information sur les systèmes éducatifs européens Eurydice, les salaires des enseignants ont été « directement touchés par la crise économique ». Près de la moitié des pays étudiés ont en effet baissé ou gelé le salaire de leurs professeurs depuis 2009.

L’Espagne, la Grèce, et  l’Irlande ont notamment effectué des coupes sévères dans les rémunérations des enseignants en 2010/2011, tandis qu’en Portugal et Slovénie les réductions ont principalement eu lieu en 2011/2012.

Malgré la crise, trois pays ont augmenté leurs professeurs en 2010/2011 et 2011/2012 : la Pologne, la Slovaquie et la République Tchèque.

En France, si le point d’indice a été gelé en 2011 et 2012, les salaires des enseignants débutants ont été revus à la hausse en 2010/2011 suite à la masterisation.