Le Conseil de Paris a approuvé aujourd’hui la mise en application de la réforme des rythmes scolaires en 2013, souhaitée par le maire Bertrand Delanoë. Ce dernier prévoyait de revenir à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée prochaine, avec une demi-journée de cours supplémentaire placée le mercredi matin et des activités périscolaires organisées le mardi et le vendredi de 15h à 16h30, encadrées par des animateurs.

Les élus parisiens ont adopté cette décision à 94 voix pour. 69 ont voté contre.

Bertrand Delanoë s’est réjoui du vote du Conseil, estimant qu’il y avait « de la part de la société pari­sienne une envie de ce pro­grès qui est un pro­grès pour tous ». Il a en outre indiqué que la réforme des rythmes scolaires à Paris coûtera de « 40 à 50 mil­lions d’euros en année pleine », dont 16 millions seront financés par la Caf et 6,5 par l’Etat. Il restera donc environ « 20 mil­lions d’euros » à trouver, selon le maire.  » Sur un bud­get de 8 mil­liards d’euros, il y a des chances que j’y arrive », a-t-il affirmé.

Les professeurs des écoles parisiens étaient en grève aujourd’hui pour réclamer le retrait du projet de Bertrand Delanoë et l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires.