Réforme des rythmes : Peillon préfère que les communes « fassent bien en 2014 » plutôt que « n’importe quoi en 2013 »

"Si l’année prochaine, c’est tous les enfants, [qui reviennent aux 4,5 jours] franchement ça ne mérite pas une crise de nerfs, surtout si on veille à la qualité de ce qu’on va faire. […] Je préfère qu’on fasse bien en 2014 plutôt que faire n’importe quoi en 2013". (V. Peillon)

« Si cette année il y a 20, 25, 30 % [d’enfants qui reviennent aux 4,5 jours] c’est mieux pour eux, tout le monde le dit. Si l’année prochaine, c’est tous les enfants, […] franchement ça ne mérite pas une crise de nerfs, surtout si on veille à la qualité de ce qu’on va faire. […] Je préfère qu’on fasse bien en 2014 plutôt que faire n’importe quoi en 2013 ».

Vincent Peillon, France Culture, 23/03/2013

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.