« Quelle loi, quelle refondation pour quelle école ? », par Yves Durand

"Quelle loi, quelle refondation pour quelle école ?" : Yves Durand, rapporteur du projet de loi sur la refondation de l'école, répond à ces questions dans un texte. Présentation et focus sur le lien école-collège.

Children © Luis Louro - Fotolia.com

Children © Luis Louro – Fotolia.com

Yves Durand, rapporteur du projet de loi sur la refondation de l’école, explique la loi dans un texte, co-signé par Olivia de Grandchamp, professeur de lettres, sur le site de la Fondation Jean Jaurès.

Il expose les raisons de la création des Espé, du Conseil supérieur des programmes et du Conseil national d’évaluation. Les rythmes scolaires et le rôle du numérique ne sont pas oubliés.

Dans son analyse, il répond à la question « Pourquoi refonder l’école ?« . Tout d’abord parce qu’aujourd’hui, l’école est « peu adaptée au défi de l’hétérogénéité des élèves ».

Il dénonce en effet la « révolution manquée » du collège unique, qui « au lieu d’avoir été construit dans la continuité des apprentissages avec l’école primaire, a été conçu, selon Jean-Paul Delayahe, DGESCO, comme la ‘propédeutique du lycée d’enseignement général' ».

Or actuellement indique Yves Durand, « pour 15 % à 20 % des collégiens » « le système a atteint ses limites et il est en train d’imploser ».

Il pointe du doigt « une école primaire défaillante pour 40 % de ses élèves, et un collège qui aggrave leurs difficultés ».

Création d’un cycle associant le CM2 et la sixième

Parmi les nombreux points de son analyse, Yves Durand insiste sur le caractère capital de la liaison école-collège. La loi prévoit, en ce sens, « la création d’un cycle associant le CM2 et la sixième« , « la définition d’un cadre juridique permettant à chaque collège et aux écoles relevant de son secteur de déterminer conjointement des modalités de coopération, inscrites dans le projet des écoles et le projet d’établissement des collèges » et enfin d’instituer « un conseil école-collège, chargé de proposer des enseignements et des projets pédagogiques communs ».

Dans l’entretien qu’il nous avait accordé il y a un mois, Yves Durand déclarait  : »l’amélioration de la liai­son école-collège est une des solu­tions pour éviter la cas­sure qui inter­vient en 6e, spé­cia­le­ment chez les élèves en dif­fi­cul­tés. La France est le seul pays de l’OCDE où une telle rup­ture est consta­tée, il faut donc tout faire pour y remédier ».

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.