Sélectionner une page

Rythmes scolaires : le raccourcissement des vacances d’été va « remettre totalement à plat » la réforme (B. Apparu)

Le député UMP Benoist Apparu a estimé que le raccourcissement de 2 semaines des vacances d’été allait remettre en question la réforme des rythmes scolaires en primaire menée par Vincent Peillon.

Rythmes scolaires : le raccourcissement des vacances d’été va « remettre totalement à plat » la réforme (B. Apparu)

Pour le député UMP Benoist Apparu, le raccourcissement des vacances d’été de 2 semaines va « remettre totalement à plat » la réforme des rythmes scolaires menée par Vincent Peillon.

« Vous allez avoir un gros problème »

Au cours des débats sur le projet de loi pour la refondation de l’école qui se sont déroulés hier à l’Assemblée nationale, Benoist Apparu a vivement critiqué la réforme des rythmes scolaires entreprise par le ministre de l’Education nationale.

« Le pro­blème, mon­sieur le ministre, c’est que vous avez découpé, sau­cis­sonné la réforme. Vous trai­tez la jour­née sco­laire et la semaine sco­laire dans un pre­mier temps, et vous trai­tez dans un second temps l’année sco­laire. […] Vous allez avoir un gros pro­blème, a-t-il prévenu. En rédui­sant les vacances sco­laires, vous allez méca­ni­que­ment allon­ger le temps de tra­vail des ensei­gnants de deux semaines, soit cinquante-quatre heures de travail […].Cela coû­tera 750 mil­lions d’euros. Je doute que Bercy vous donne 750 mil­lions d’euros pour pou­voir finan­cer l’allongement du temps de tra­vail des ensei­gnants ! a souligné le député. Vous allez donc, en 2015, repor­ter ces cinquante-quatre heures de temps de tra­vail en plus sur l’ensemble de l’année sco­laire, […] autre­ment dit remettre tota­le­ment à plat la réforme que vous êtes en train de conduire ».

Appliquer la réforme des rythmes à tous les temps scolaires

Pour Benoist Apparu, il aurait fallu « travailler sur une réforme des rythmes scolaires à condition de l’appliquer en même temps à l’année, à la semaine et à la journée, ou en commençant par l’année scolaire pour pouvoir répercuter les cinquante-quatre heures en question sur l’ensemble de la semaine et de la journée ».

« Voilà une réforme des rythmes scolaires qui pouvait avoir un sens ! », a-t-il estimé.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...