Peillon veut inscrire la refondation de l’école dans un « temps long »

Vincent Peillon a ouvert hier les discussions sur le projet de loi d'orientation et de programmation pour l'école à l'Assemblée nationale. Il y a annoncé sa volonté de déployer son action sur tout le quinquennat et de "renouer avec le temps long de la véritable action publique".

« [Notre] action ne se limitera pas non plus à une loi. Nous posons les bases d’une rénovation en profondeur de l’école de la République. Mais le véritable temps de l’action publique, ce n’est pas celui de l’émotion, ce n’est pas celui de la polémique ; c’est celui de la raison et de la constance. Il y a une loi de refondation, il y aura aussi un agenda de la refondation qui se déploiera durant tout le quinquennat de telle sorte que, après avoir donné la priorité au primaire, nous suivrons un ordre méthodique et continuerons par le collège puis par le lycée. Parce qu’il s’agit de refonder l’école de la République, nous avons à renouer avec le temps long de la véritable action publique, celle qui se juge à ses résultats et qui ne se soumet pas à la dictature de l’instant ».

Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, lors de l’ouverture des débats sur le projet de loi pour la refondation de l’école à l’Assemblée nationale, 11/03/2013.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.