46 % des profs néo-titulaires du secondaire affectés à Créteil et Versailles en 2012 (ministère)

Selon le Guide pratique des mutations 2013 publié par le ministère de l'Education nationale, près de 46 % des enseignants néo-titulaires du 2nd degré ont été affectés dans les académies de Créteil et Versailles en 2012.

46 % des enseignants néo-titulaires ont été affectés dans les académies de Créteil ou Versailles en 2012, selon le Guide pratique des mutations dans le 2nd degré 2013, publié il y a quelques mois par le ministère de l’Education nationale. Ce dernier explique que la « très forte concentration des premières affectations vers ces académies » est due au fait que « ces jeunes enseignants viennent prendre la place de nombreux titulaires qui les quittent en moyenne après quatre ans d’exercice ».

Il précise que « peu de néo-titulaires sont affectés dans les académies les plus attractives », même si 56 % « ont obtenu leur premier vœu en 2012 ».

L’association Aide aux profs souligne que le coût de la vie dans ces académies « est le plus élevé en France, en particulier pour le logement ». Elle déplore que les néo-titulaires soient ainsi « exposés dès leur entrée dans le métier à la précarité, alors que l’Education nationale a exigé d’eux un master professionnel ».

Partagez l'article

2 commentaires sur "46 % des profs néo-titulaires du secondaire affectés à Créteil et Versailles en 2012 (ministère)"

  1. Loys  7 mars 2013 à 12 h 23 min

    Quatre ans en moyenne : cela signifie qu’un professeur reste affecté dans un collège aussi longtemps qu’un élève.Signaler un abus

    Répondre
  2. tigrou78  7 mars 2013 à 16 h 50 min

    Après quatre années passées dans ces académies, je pense que les enseignants sont épuisés. Mais contrairement aux salariés du privé, ils peuvent avoir la chance d’être mutés.
    Malheureusement, la demande est forte dans ses académies. Le turn over y est important.

    Ne pourrait on pas envisager, comme c’est le cas à la SNCF de créer des foyer ? des logements pour ces enseignants qui envisagent de plus beaux jours en province ?Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.