Plus de la moitié des Français sont favorables au raccourcissement des grandes vacances scolaires proposé par le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon. D’après une enquête Ifop/Dimanche Ouest-France menée auprès de 990 personnes et publiée hier, 53 % des sondés approuvent la mesure, 17 % faisant part de leur adhésion totale. 47 % des personnes interrogées y sont défavorables.

Les 18-24 ans, les plus opposés au raccourcissement

Sans surprise, ce sont les 18-24 qui expriment le plus de réticences : seuls 33 % des sondés appartenant à cette tranche d’âge sont favorables au raccourcissement des congés d’été. Les personnes ayant deux enfants ou plus sont également majoritairement défavorables à la proposition du ministre de l’Education nationale : seuls 43 % soutiennent la mesure de Vincent Peillon. Les personnes n’ayant aucun enfant, en revanche, sont plutôt pour : 55 % des répondants y sont favorables.

Les sympathisants de droite partagés

Les résultats varient également selon la proximité politique. Si 67 % des sympathisants PS sont favorables à la proposition du ministre, elle ne remporte l’adhésion que de 48 % des partisans UMP et de 47 % des partisans FN.

Le ministre avait exprimé la semaine dernière sa volonté de raccourcir les congés d’été à 6 semaines (contre 8 actuellement), étalées sur 2 zones. Il avait toutefois précisé que cela ne se mettra pas en place avant 2015.