Dans un communiqué publiée hier, la FSU annonce que le problème des certifications en langue vivante (CLES) et en informatique (C2i) obligatoires depuis 2010 pour les lauréats des concours enseignants, devrait être résolu.
En effet, ces certifications indispensables pour la titularisation ne font pas l’objet d’une formation dans l’Education nationale, et certains étudiants ont du mal à les préparer. La FSU indique dans son communiqué qu’un quart environ des enseignants-stagiaires est pénalisé par cette situation.

Le ministère de l’Education nationale, alerté par la FSU, a pris la mesure de cette difficulté et annonce « l’élaboration d’un décret devant lever cette obligation pour la titularisation et organisant formation et certification dans les trois premières années d’exercice ». Cette formation sera délivrée pour tous dans les Espé.