« Le ministère [de l’Education nationale] comprend nos difficultés » (Gérard Collomb, maire de Lyon)

Le maire de Lyon salue la volonté de Vincent Peillon d'avoir lancé une réflexion ambitieuse sur l'éducation, mais préfère attendre 2014 pour appliquer la réforme des rythmes.

« Le ministère comprend nos difficultés. Ce qui compte, c’est d’avoir donné le coup d’envoi d’une réflexion qui dépasse largement celles des rythmes scolaires. »

Gérard Collomb, maire de Lyon, qui vient d’annoncer que sa ville n’appliquerait pas la réforme des rythmes scolaires avant 2014.

A Paris, Bertrand Delanoë n’exclut pas non plus de reporter l’application de la réforme.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.