Capes, Capet, Caplp : moins de candidats admissibles que de postes

Les premiers résultats des épreuves d'admissibilité des concours enseignants Capes, Capet et Caplp, dévoilés récemment, sont inquiétants : dans plusieurs disciplines, le nombre de candidats admissibles est inférieur à celui des postes offerts.

D’après les premiers résultats des sessions 2013 du Capes, du Capet et du Caplp, le nombre de candidats admissibles est inférieur à celui des postes offerts dans certaines disciplines des 3 concours enseignants.

Au Capes

Les résultats inquiétants du Capes 2013 avaient été dévoilés fin janvier. En lettres classiques (108 admis­sibles pour 200 postes offerts), en éducation musi­cale (116 can­di­dats pour 130 postes ouverts) et en allemand (265 admissibles pour 270 postes), des postes sont déjà perdus à l’issue des épreuves d’admissibilité.

Au Capet et au Caplp

Le Snes, le Snep et le Snuep-FSU s’inquiètent aujourd’hui de la situation des Capet et Caplp, où certaines disciplines ne font pas non plus le plein. Au Capet « sciences industrielles de l’ingénieur » on constate déjà un déficit de 96 candidats par rapport au nombre de places.

Au Caplp, il y a « déjà au minimum 19 places perdues », a indiqué le Snuep-FSU. En « génie civil option construction réalisation d’ouvrages », et « génie civil option équipement technique-énergie » notamment, tous les postes ne seront pas pourvus. Le syndicat relève également « de nombreuses doubles admissibilités », « qui, on le sait, sont bien souvent défavorables aux recrutements des PLP« .

« L’utilisation d’étudiants admissibles aux concours anticipés est la piètre solution du ministère pour sauver la rentrée 2013 » déplorent les syndicats, qui réclament « des mesures urgentes : ouverture de listes complémentaires pour qu’aucun poste ne soit perdu à cause des doubles admissions » et « transfert des postes perdus à l’externe vers l’interne et le 3ème concours ».

Source(s) :
  • AEF

1 commentaire sur "Capes, Capet, Caplp : moins de candidats admissibles que de postes"

  1. À  8 février 2013 à 17 h 31 min

    Rien d’étonnant pour les capet. Connaître tous les champs disciplinaires (mécanique, électronique, électrotechnique, génie civil…) pour enseigner de la 6ieme au bts, enfin plutôt en technologie collège, vu la baisse des effectifs au lycée que la réforme des bacs sti ne réussit pas à endiguer malgré le discours officiel (2 mesures de cartes scolaires dans mon lycée).
    De plus le concours était fermé depuis au moins 5 ans et puis 250 postes ouverts tout d’un coup ! (remarque il manque des profs de techno, regarder les petites annonces sur les sites des rectorats académiques).Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.