Rythmes scolaires : le raccourcissement des vacances d’été réclamé par les professionnels du tourisme

Des fédérations de représentants du secteur du tourisme ont réclamé dans un communiqué publié hier une réforme des vacances scolaires, avec notamment le raccourcissement des congés d'été à 6 semaines.

Des fédérations de professionnels du tourisme ont réclamé hier un réaménagement des vacances scolaires dans le cadre de la réforme des rythmes, prévoyant notamment un raccourcissement des congés estivaux à 6 semaines.

Dans un communiqué commun, l’Umih, le Ceto, le Snav, la Fnam et le CNPA estiment que la réforme « des rythmes scolaires ne s’arrête pas à la question de la demi-journée de classe supplémentaire qui existait déjà avant 2008″. Elle implique également « l’aménagement du temps de l’enfant tout au long de l’année » et « la mise en œuvre d’un nouveau calendrier scolaire« , estiment-elles.

Elles préconisent donc, « pour faire coïncider les intérêts de tous », de réformer les vacances scolaires, en raccourcissant notamment les congés d’été à 6 semaines « avec un zonage » comme pour les petites vacances. Cela permettra « à plus de Français de partir en vacances tout en leur offrant une plus grande souplesse dans les prix, d’éviter les pics d’activité en assurant une meilleure répartition de l’offre hôtelière, de faciliter les transports, de réduire les nuisances environnementales, et surtout de maintenir des activités touristiques et des emplois sur tout le territoire national », indiquent-elles.

Elles proposent également de placer « les vacances d’hiver en février et les vacances de printemps au mois d’avril », afin de « refaire des mois de février et d’avril des mois de vacances avec l’avancement des départs en vacances pour ces périodes ».

Les organisations rappellent enfin « l’importance du week-end de 2 jours pleins pour les activités en famille ».

Le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon avait envisagé en septembre 2012 le raccourcissement des grandes vacances de 1 à 2 semaines, avant de se rétracter quelques semaines plus tard pour « pré­ser­ver au mieux les inté­rêts des dif­fé­rents acteurs impli­qués dans l' »équation com­plexe » de la réforme des rythmes sco­laires« .

8 commentaires sur "Rythmes scolaires : le raccourcissement des vacances d’été réclamé par les professionnels du tourisme"

  1. moi  7 février 2013 à 22 h 37 min

    A parier qu’aucune de ces personnes n’a déjà été dans une classe du sud de la France mi-juillet ou mi-août…..Signaler un abus

    Répondre
  2. schinooka  8 février 2013 à 9 h 31 min

    Que voilà des gens qui se préoccupent D’ABORD de l’intérêt des enfants ! C’est beau comme un bruit de tiroir caisse !Signaler un abus

    Répondre
  3. lacsap7591  8 février 2013 à 13 h 16 min

    Ça a au moins le mérite de la clarté : Peillon – professionnels du tourisme même combat.Signaler un abus

    Répondre
  4. loutre  8 février 2013 à 14 h 02 min

    Enfin une annonce qui pourrait soutenir le MEN dans un changement des grandes vacances devenues trop longues tant pour les parents toujours en quête de placement pour leurs enfants que pour les jeunes qui perdent un rythme, voire un sens de la vie quotidienne quand il n’y a pas de projet du jour.
    Par ailleurs cela permettrait peut être de restructurer le temps scolaire des collégiens et lycéens pour en finir avec les journées qui débutent à 8h et finissent à 18h. Si l’intérêt premier des professionnels du tourisme est économique, il n’en demeure pas moins que les arguments avancés en faveur des familles sont pertinents à mes yeux. La réalité de l’école ne résulte pas uniquement de choix éducatifs ou pédagogiques louables, mais bien aussi du lobby de certains enseignants dans la préservation de son rythme de vie. Enfin pour habiter en Languedoc Roussillon, je me rappelle le temps où les vacances débutaient le 14 juillet, nous n’en étions pas malades pour autant; il faudrait peut être ici aujourd’hui réfléchir à la conduite de projets éducatifs d’ouverture à la connaissance du milieu, du patrimoine,… ce que d’autres viennent finalement découvrir durant leurs vacances alors que bon nombre d’enfants de la région ignorent ces richesses.Signaler un abus

    Répondre
  5. flandry  8 février 2013 à 19 h 03 min

    Ça c’est le rythme des professionnels du tourisme, pas le rythme de l’enfant…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.