Salaires enseignants : les Profs vont-ils se faire avoir ?

Vincent Peillon a exprimé récemment sa volonté de "rééquilibrer" les salaires des enseignants du second degré et ceux des professeurs des écoles, moins bien payés. Une bonne nouvelle pour les enseignants du primaire... ou une mauvaise pour les Profs du secondaire !

Salaires enseignants : les Profs vont-ils se faire avoir ?

Après avoir déclaré l’été dernier ne pas « avoir les moyens » de mieux payer les enseignants, Vincent Peillon pourrait aujourd’hui faire un effort pour les professeurs des écoles.

Le ministre de l’Education nationale a en effet évoqué il y a deux semaines un « rééquilibrage » entre les salaires des enseignants du second degré et ceux des professeurs des écoles, qui ont « des condi­tions de rému­né­ra­tion du tra­vail qui par­fois ne sont pas l’équivalent de leurs col­lègues […] du secon­daire ». Toutefois, il ne s’agira pas d’une compensation liée à la réforme des rythmes scolaires dans le primaire, a-t-il tenu à préciser.

Selon un article des Echos publié jeudi, cette revalorisation prendra la forme d’une prime de 400 euros annuels, calquée sur le modèle de l’ISOE perçue par les enseignants du secondaire. Vincent Peillon n’a pas confirmé cette information. Après avoir été reçu au ministère en début de semaine, le syndicat Snuipp-FSU a indiqué qu’un « agenda social » avait été mis en place, « avec l’ouverture des dis­cus­sions concer­nant la reva­lo­ri­sa­tion des pro­fes­seurs des écoles après le 7 février« .

1 commentaire sur "Salaires enseignants : les Profs vont-ils se faire avoir ?"

  1. glangevin  9 février 2013 à 10 h 36 min

    Déjà fait… Même un Dasen est bouche bée en se faisant confirmer par un adjoint les 40 euros de « promotion » du 5° échelon PE… sans penser encore à ceux qui l’auront à l’ancienneté et le suivant de même… Et le secondaire lui peut compenser à coup de HSA et HSE pour maintenir la feuille de peine ! Nivellement continu par le bas, au vu de notre place dans la moyenne des rémunérations européennes, le seuil de l’indécence politique est déjà dépassé. Fallait bien comme d’habitude un gouvernement socialiste – pas confondre avec de gauche – pour accentuer la farce… et la campagne anti-retraite a redémarré…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.