Salaires enseignants : discussions sur la revalorisation des profs des écoles « après le 7 février »

Des négociations sur la revalorisation salariale des professeurs du primaire seront ouvertes par Vincent Peillon à partir du 8 février, selon les syndicats et le ministère.

Vincent Peillon lancera à partir du 8 février des discussions avec les organisations enseignantes sur la revalorisation salariale des professeurs des écoles, d’après le ministère et les syndicats. Les négociations s’ouvriront après une rencontre entre Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, et les syndicats de fonctionnaires.

Des discussions ouvertes « après le 7 février »

Un « agenda social » a été mis en place, « avec l’ouverture des dis­cus­sions concer­nant la reva­lo­ri­sa­tion des pro­fes­seurs des écoles après le 7 février », a indiqué Sébastien Sihr, du Snuipp-FSU, après une réunion des représentants syndicaux avec le ministre de l’Education nationale hier. Selon Laurent Escure, de l’Unsa Education, « il s’agit de réta­blir une cer­taine égalité entre les ensei­gnants du pri­maire et du secon­daire ». Hubert Raguin, de FO, a précisé que les négociations porteront aussi sur la revalorisation des personnels de catégorie C.

Patrick Désiré, de la CGT Educ’action, a pour sa part déploré qu' »aucun calen­drier, aucun chif­frage, aucun enga­ge­ment » n’aient été fixés.

Priorité aux profs des écoles et aux personnels de catégorie C

Le ministre de l’Education nationale avait évoqué fin janvier un « rééquilibrage » entre les salaires des enseignants du second degré et ceux du primaire, qui « ont des condi­tions de rému­né­ra­tion du tra­vail qui par­fois ne sont pas l’équivalent de leurs col­lègues […] du secon­daire ». D’après une information des Echos non confirmée par le ministère, Peillon envisagerait d’accorder aux profs des écoles une prime de 400 euros annuels sur le modèle de l’ISOE perçue par les enseignants du second degré.

Le ministre de l’Education nationale a indiqué ce matin sur i>TELE « souhaiter que pour les années qui viennent, la prio­rité aille vers les caté­go­ries C, qui sont en très grande dif­fi­culté dans notre pays, et vers les pro­fes­seurs des écoles, et que l’essentiel de nos moyens dis­po­nibles aille à cette revalorisation ».

Source(s) :
  • avec AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.