« C’est important de vider cet abcès terrible et cela me permet de redire toute la confiance que j’ai en vous. Mais attention… Je crois que les animateurs ont aussi été blessés par certains propos. Nous devons réunir et non opposer. Cette réforme il faut la faire ensemble, pour l’école et pour les enfants ».

Vincent Peillon lors d’une visite à l’école Alphonse Baudin de Paris, 04/02/2013.