Université franco-allemande : le diplôme binational, un passeport pour l’avenir !

Institution unique, l'université franco-allemande propose, en partenariat avec 180 universités françaises et allemandes, des cursus binationaux aboutissant à un double diplôme. Son président, le professeur Patrice Neau, qui vient de prendre ses fonctions, la présente, alors que 2013 est l'année franco-allemande.

logo UFA

L’université franco-allemande compte depuis janvier une nouvelle équipe à sa tête, élue pour quatre ans. Elle comprend un président français, Patrice Neau, et une vice-présidente allemande, Patricia Oster-Stierle (1). Ils présentaient hier à Paris leur institution.

L’UFA existe depuis 1997, et fut créée par l’accord de Weimar. Son siège administratif est à Sarrebrück, et elle ne comporte pas de campus à proprement parler. C’est une université « sans murs » ni corps professoral dédié. Pourtant l’UFA, financée à parts égales par le gouvernement allemand et le gouvernement français, en particulier par le biais des deux ministères de l’enseignement supérieur, délivre des diplômes binationaux, c’est-à-dire délivrés à la fois par une université française et une université allemande.

Le programme de haut niveau des cursus proposés, qui vont de la licence au doctorat et concernent toutes les disciplines, est mis en place par l’UFA. L’UFA s’appuie sur un réseau de 180 structures d’enseignement supérieur, universités, grandes écoles, IEP… allemandes et françaises, et le cursus proposé permet de faire ses études moitié en France, moitié en Allemagne.

Des cursus qui ne sont pas réservés qu’aux bilingues

Aujourd’hui, 5300 étudiants sont inscrits à l’UFA. Les élèves ayant un Abibac sont bien entendu les premiers concernés par ces cursus, mais pas uniquement. Patrice Neau insiste sur le fait qu’il n’est pas indispensable d’être bilingue pour suivre les formations. De bonnes bases suffisent, car les cursus proposent des cours de langues de mise à niveau.

Le président et la vice-présidente ont également évoqué l’excellente insertion professionnelle des diplômés de l’UFA. Quelle que soit la discipline en effet, l’ouverture culturelle que représentent ces formations et le fait d’avoir un double diplôme de haut niveau sont des éléments très positifs dans le monde professionnel.

L’agenda franco-allemand 2020 prévoit que d’ici 2020, le nombre d’étudiants participant à des programmes financés par l’Université franco-allemande doit doubler.

2013, année franco-allemande

Patrice Neau évoque alors la nécessité de promouvoir davantage l’enseignement de l’allemand en France et celui du français en Allemagne, pour gagner de nouveaux étudiants. Un gros travail doit être fait, car les chiffres actuels ne sont pas encourageants : en France, seuls 22 % des élèves du secondaire apprennent encore l’allemand en 2012, indiquait Le Figaro. Le plan de relance de l’allemand mis en place en 2004 par François Fillon (alors ministre de l’Education nationale) semble ne pas avoir porté ses fruits.

2013 marque les 50 ans du traité de l’Elysée, signé par de Gaulle et Adenauer, et le 22 janvier prochain, on célébrera la journée franco-allemande, en hommage à ce traité.

De nombreux événements seront organisés à cette occasion, en particulier dans les établissements scolaires. Les élèves découvriront ainsi que l’allemand n’est pas une langue difficile et par la suite que par exemple lire Goethe, Rilke, Thomas Bernhard, Kafka, Kant, Hegel ou encore Stefan Zweig dans le texte est intellectuellement très enrichissant ! 2013, une occasion pour l’UFA de recruter de nombreux étudiants ?

Note(s) :
  • (1) Si le président est français, le vice-président doit être allemand, et inversement, et après deux ans, le président et le vice-président échangent leurs postes

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.