Les inscriptions à la session 2014 des concours enseignants (CRPE, Capes, Capet, Capeps et Caplp) s’ouvrent aujourd’hui à 12h et s’achèvent le 21 février à 17h. Les candidatures devront être enregistrées par Internet sur les serveurs des académies, accessibles à partir du site de l’Education nationale.

Ouverts aux M1, M2 et titulaires d’un master

Les concours de recrutement 2014 sont ouverts aux étudiants inscrits en première année de master (M1), mais aussi aux étudiants de master 2 (M2), y compris ceux actuellement engagés dans la session 2013 des concours enseignants. Ceux qui n’ont pas été déclarés admissibles à ces derniers pourront ainsi bénéficier d’une nouvelle opportunité d’obtenir le concours. Les personnes déjà titulaires d’un master ou d’un diplôme de niveau équivalent peuvent également se présenter aux concours 2014.

Les épreuves d’admissibilité des concours 2014 se dérouleront au mois de juin 2013. Les candidats déclarés admissibles passeront les épreuves orales d’admission en juillet 2014. Entre les deux épreuves, les candidats poursuivront en deuxième année de master et pourront effectuer « des stages en responsabilité correspondant à un tiers-temps de service d’enseignement, rémunérés à hauteur d’un mi-temps », au cours desquels ils seront accompagnés par un tuteur. Les candidats déjà titulaires du master pourront, s’ils le souhaitent, effectuer davantage d’heures de service, puisqu’ils bénéficieront de moins d’enseignements disciplinaires.

Un espace de dialogue entre enseignants et candidats aux concours

La nouveauté proposée cette année par le ministère de l’Education nationale est l’ouverture d’un espace de dialogue entre enseignants en poste et candidats aux concours de recrutement. Selon le ministère, « cette initiative inédite vise à aider les étudiants qui envisagent une carrière dans l’enseignement à obtenir des réponses concrètes à toutes les questions qu’ils peuvent se poser sur le métier de professeur (sur les concours, la formation, la pratique quotidienne, etc.) et à les accompagner jusqu’aux épreuves ».