Rythmes scolaires : appel à la grève le 22 janvier contre la réforme

Des organisations syndicales ont appelé les enseignants parisiens à faire grève le 22 janvier pour protester contre la réforme des rythmes scolaires à l'école primaire.

Pour protester contre la réforme des rythmes scolaires à l’école primaire, le Snuipp-FSU, le SE-Unsa, SUD-Education, la CGT-Educ’action, le Snudi-FO et la CNT-Ste ont appelé les enseignants parisiens à se mettre en grève le mardi 22 janvier.

Manifestations contre la mise en oeuvre de la réforme en 2013

Suite aux propos tenus par le maire de Paris, Bertrand Delanoë, qui a annoncé le 10 janvier son intention de mettre en place dès la rentrée 2013 le retour à la semaine de 4,5 jours, les organisations syndicales ont décidé d’un appel à la grève collectif. Dans un communiqué commun publié le 11 janvier, elles estiment que « ce projet de réforme n’est pas acceptable. Il dégrade les conditions de travail et d’emploi de tous les personnels, […] ne comporte aucune amélioration des conditions d’apprentissage des élèves et ne garantit en rien leur réussite scolaire ».

« C’est pourquoi les organisations syndicales […] appellent les enseignants parisiens à la grève le mardi 22 janvier 2013, pour manifester notre opposition au projet de réforme sur les rythmes scolaires« , annonce le communiqué, invitant également les professeurs « à participer aux AGs d’arrondissements », « à participer à l’AG parisienne de grève le mardi 22 janvier 2013 », et « à engager des démarches auprès des parents d’élèves (lettre, pétition…) ».

Le communiqué n’indique pas les lieux et heures de la manifestation, qui seront précisés « ultérieurement ». Lors de cette manifestation, une délégation demandera à s’entretenir avec Bertrand Delanoë.

« 101 interpellations pour l’école »

Le Snuipp-FSU a également appelé à une journée d’action nationale le 23 janvier, durant laquelle « 101 interpellations du ministre » sont prévues, sur différentes problématiques comme la carte scolaire, l’avenir des RASED ou les conditions de travail des enseignants.

3 commentaires sur "Rythmes scolaires : appel à la grève le 22 janvier contre la réforme"

  1. taina  16 janvier 2013 à 8 h 55 min

    Et le personnel AVS-EVS, ils sont exploités, ignorés et ne sont ni reconnus, ni considérés !! C’est un véritable scandale !!!
    Parce que vous parlez du personnel enseignant, des RASED, et pas un mot sur ce personnel précaire qui accompagne des enfants handicapés dans les écoles et qui n’est toujours pas reconnu par les pouvoirs publiques !Signaler un abus

    Répondre
  2. Clint  17 janvier 2013 à 23 h 22 min

    Faire une grève avant le processus de concertation et de construction collective, est-ce que c’est pas un peu vite rentrer dans la confrontation ? Cette approche un peu vieillotte n’a t-elle pas pour effet de contribuer à la diminution de la représentativité de ces organisations ? Les enseignants parisiens ne sont-ils pas les plus vernis ? : ce ne sont pas eux qui font les enseignements sportifs et artistiques, les directions n’ont pas de classes. J’attends avec impatience de voir les 101 propositions et les lettres explicatives de la grève dans notre école.Signaler un abus

    Répondre
  3. nath  24 janvier 2013 à 21 h 37 min

    Il serait intéressant de mettre en place une pétition contre la réforme sur les rythmes scolaires. Car rappelons que cette réforme va coûter cher aux redevables et elle sera difficile à mettre en place dans les petites communes qui disposent déjà de peu de moyens. Les enfants faute de moyens seront contraints de rester plus longtemps en garderie et n’auront pas forcément des activités intéressantes de proposées. Par ailleurs, n’oublions pas que la coupure du mercredi permet aux enfants de pouvoir se reposer, pas de réveil pour se lever, puis de participer à diverses activités qui correspondent à leur goût.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.