Rythmes scolaires : le projet de décret présenté aujourd’hui au Conseil supérieur de l’éducation

Le projet de décret fixant l'organisation de la semaine dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires en primaire est présenté ce mardi au Conseil supérieur de l'éducation. Des modifications pourraient être demandées par certains partenaires de l'école.

Le projet de décret fixant l’organisation de la semaine scolaire dans le cadre de la réforme des rythmes en primaire est présenté ce mardi au Conseil supérieur de l’Education (CSE), instance consultative. Des modifications pourraient être demandées, notamment par la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE).

Retour à la semaine de 4,5 jours dès 2013, avec dérogations possibles

Le décret prévoit le retour à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée 2013, avec une demi-journée de travail supplémentaire le mercredi matin. Toutefois, des dérogations pourront être demandées par les communes pour reporter la réforme à la rentrée 2014 ou placer la demi-journée de travail supplémentaire le samedi matin.

Le décret ne modifie pas la durée hebdomadaire d’enseignement, qui reste de 24h. L’organisation de la semaine est arrêtée, pour chaque école, par le Directeur aca­dé­mique des ser­vices de l’Education natio­nale (Dasen), sur proposition du conseil d’école, du maire ou du pré­sident de l’établissement public de coopé­ra­tion inter­com­mu­nale. Si une souplesse est laissée pour l’organisation des heures d’enseignement sur la semaine scolaire, les journées de cours ne devront pas excéder 5h30 (3h30 pour la demi-journée supplémentaire), et la pause méridienne devra durer 1h30 minimum. L’aide personnalisée sera remplacée par des « acti­vi­tés péda­go­giques com­plé­men­taires« , qui pourront prendre la forme d' »aide aux élèves ren­con­trant des dif­fi­cul­tés dans leurs appren­tis­sages »,d »‘aide au tra­vail per­son­nel » ou d’une « acti­vité pré­vue par le pro­jet d’école ».

La FCPE souhaite des modifications

Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE, a indiqué qu’il demanderait des modifications. La fédération de parents d’élèves souhaite en effet que la durée de la journée de cours ne dépasse pas 5h, devoirs compris. Elle a également estimé que tout report de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014 devait être « argumenté ». « Les enfants ont assez attendu, ils ont subi pen­dant quatre ans le calen­drier le plus mau­vais de l’OCDE », a-t-il jugé.

Jean-Jacques Hazan avait déjà affirmé lors d’une conférence de presse qu’il n’était « pas question » que les communes choisissent de reporter la réforme « par choix ». « Sinon nous appel­le­rons à sanc­tion­ner les maires aux élec­tions de 2014 », avait-il déclaré.

Sébastien Sihr, du Snuipp-FSU, s’est dit déçu par le projet présenté. « On nous avait pro­mis une grande réforme, c’est une grande décep­tion. Aucune garan­tie sur les acti­vi­tés après la classe, leur gra­tuité pour les familles » n’a été donnée, a déploré le syndicaliste, regrettant également que le temps de travail des enseignants n’ait pas été évoqué.

Source(s) :
  • avec AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.