Professeur d’université : le job le moins stressant en 2013, selon le magazine Forbes

Une journaliste du magazine américain Forbes s'est attiré les foudres du monde universitaire en affirmant que les professeurs d'université avaient la profession la moins stressante de toutes...

Professeurs pas stressés

Eastenhu/CC/Flickr


« Les professeurs d’université ont beaucoup moins de stress que la plupart d’entre nous », affirme Susan Adams, journaliste pour le magazine américain Forbes, en introduction d’un article sur les jobs les moins stressants de 2013 publié le 3 janvier. Les professeurs d’université sont en tête du classement devant les couturières, les gestionnaires de dossiers médicaux et les joailliers.

Aux Etats-Unis, le salaire annuel médian d’un professeur d’université est de 62.000 dollars (47.000 euros)… ce qui contribue probablement à les déstresser. Malgré tout, Susan Adams a provoqué un tollé dans le monde académique avec cette affirmation. Les critiques continuent de fuser sur les réseaux sociaux, et la polémique a donné naissance au hashtag #RealForbesProfessors sur Twitter.

En congés de mai à septembre et rarement en classe, les profs se la coulent douce

Après avoir enregistré quelque 150 commentaires outragés de professeurs dont les emplois du temps avoisinent les 60 heures de travail par semaine, Susan Adams a été contrainte de mettre à jour son article, qui accumulait les clichés. En effet, selon elle, les professeurs d’université « sont en congés de mai à septembre et ils profitent de longues pauses durant l’année scolaire, dont un mois autour de Noël et un autre bon moment au printemps ». Même quand ils ont cours, « ils ne passent pas beaucoup d’heures en classe ». Pour les enseignants qui souhaitent être titularisés, « il y a un peu de pression pour publier des livres et des articles, mais les échéances ne sont pas nombreuses ». Globalement, « les conditions de travail sont plutôt confortables et civilisées et il y a peu de déplacements, à part une conférence facultative ou deux ». Etc.

La journaliste se justifie en expliquant s’être basée sur une étude du site d’offres d’emploi CareerCast. Celui-ci, pour établir son classement des professions les moins stressantes, a pris en compte des critères comme l’effort physique, les conditions environnementales et les risques de santé. Ce qui, à l’inverse, place la carrière de militaire au top des métiers les plus stressants. « CareerCast n’a pas mesuré les heures travaillées, ou le stress d’essayer de faire publier des études ou d’obtenir des bourses de recherche », observe Susan Adams.

Elle conclut en remarquant que bien que de nombreux professeurs lui aient écrit pour dire que leur métier était stressant, ils affirment aussi être très heureux de le faire. Le plus beau métier du monde, certes, mais aussi un des plus éprouvants !

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.