Un enseignant du secondaire est face à 21,8 élèves en moyenne

D'après une note de la Depp, un enseignant du secondaire fait en moyenne face à 21,8 élèves dans le public, contre 23,2 dans le privé.

21,8 : « toutes formations confondues », un enseignant du secondaire est face à 21,8 élèves en moyenne dans le public, contre 23,2 % dans le privé, d’après une note de la Depp sur la taille des structures pédagogiques dans les établissements du second degré. Ce chiffre tient compte des heures d’enseignement effectuées en groupes.

2 commentaires sur "Un enseignant du secondaire est face à 21,8 élèves en moyenne"

  1. Filker  5 janvier 2013 à 10 h 26 min

    Remarquable tour de passe-passe statistique, dont le but est de décrédibiliser les profs et leurs organisations qui dénoncent l’aggravation de leur charge de travail. Il y a là de quoi faire s’étrangler par exemple un prof de Lettres du Secondaire presque toujours en classe entière, qui doit affronter non des élèves, mais les copies additionnées d’au moins quatre classes à mesure que baissent les horaires disciplinaires.
    Et que vient faire, au tableau 6, « l’enseignement religieux », affecté au public comme au privé, au même titre que les autres disciplines ? Est-ce une généralisation anticipée du statut de l’Alsace-Lorraine, à comprendre comme un alignement « européen » sur le modèle germanique ? Ce probable ballon d’essai est une provocation anti-laïque.Signaler un abus

    Répondre
  2. AJ  7 janvier 2013 à 15 h 02 min

    Les professeurs du second cycle aimeraient faire la connaissance de ces pseudo-classes de 22 à 23 élèves !! Ce type de calcul ne correspond à aucune réalité : faire des moyennes, additionner des effectifs de classes entières avec des effectifs de demi-groupes falsifie la vérité. Par exemple dans ce type de statistiques, l’effectif d’un cours de français dans une classe de Première de 36 élèves (taille courante des divisions de ce niveau), 4 heures par semaine en classe entière et 1 heure en demi-groupe soit 18 élèves, est automatiquement minoré à 32 élèves pour 100% de l’horaire, alors qu’il est de 36 élèves pendant 80% de la semaine ! Sans compter les copies, qui ne seront jamais 32 !
    Par ailleurs, vous sélectionnez une seule phrase dans sept pages d’analyses qui ne cessent d’insister sur la difficulté de mesure des effectifs, et pondèrent constamment la fiabilité de leurs calculs, par exemple p. 2 : « Au total, dans le second degré, 31 % des heures sont effectuées en groupes, avec des variations importantes selon le secteur », «  La taille des groupes est cependant plus difficile à mesurer avec précision que celle des divisions (voir encadré « Difficultés de mesure de la taille des groupes »). Brandir un chiffre moyen donc faux, de plus tiré d’un contexte mouvant qui clôture sur la difficulté de méthode, est une façon indirecte de nuire aux professeurs.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.