Washington juge inopportune la visite du patron de Google en Corée du Nord

La visite annoncée du président du géant internet américain Google, Eric Schmidt, en Corée du Nord, n’est « pas constructive », a estimé jeudi la porte-parole du département d’Etat américain, Victoria Nuland.

« Honnêtement, nous ne pensons pas que le calendrier (de cette visite, NDLR) soit particulièrement constructif », a déclaré Mme Nuland au cours d’un point de presse.

La diplomatie sud-coréenne a confirmé jeudi que le patron de Google se rendrait prochainement en Corée du Nord. Séoul ne connaît en revanche ni la date ni le motif de son séjour.

Google a jusqu’à présent refusé de confirmer la visite dont ont d’abord fait état l’agence Associated Press et le Wall Street Journal, affirmant que M. Schmidt ferait partie d’une mission humanitaire dirigée par l’ancien gouverneur du Nouveau-Mexique Bill Richardson.

Richardson est familier de la Corée du Nord pour y avoir négocié la libération de plusieurs ressortissants américains depuis une vingtaine d’années.

Mme Nuland a souligné que les deux hommes avaient été informés de la position du département d’Etat sur ce voyage. « Ils ne sont porteurs d’aucun message de notre part », a-t-elle par ailleurs souligné.

Pyongyang a annoncé fin décembre l’arrestation le 3 novembre d’un Américain d’origine coréenne, Pae Jun-Ho, entré en Corée du Nord en tant que touriste et que le régime communiste accuse d’avoir commis un « délit », sans autres précisions.

En 2010, l’ancien président américain Jimmy Carter avait obtenu la libération de Aijalon Mahli Gomes, condamné à huit ans de travaux forcés pour être entré sans autorisation en Corée du Nord depuis la Chine. Un an avant, Bill Clinton avait fait libérer deux journalistes américaines, Laura Ling et Euna Lee, arrêtées elles aussi pour avoir franchi la frontière depuis la Chine.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.