Loi d’orientation pour l’école : l’enseignement professionnel « mérite mieux qu’un pansement sur une jambe de bois » (intersyndicale)

Pour l'intersyndicale de l'enseignement professionnel public, la loi pour la refondation de l'école montre "la vision restrictive du ministère sur le rôle et sur les missions" de cet enseignement.

Dans un communiqué intitulé « L’enseignement professionnel public mérite mieux qu’un pansement sur une jambe de bois« , l’intersyndicale de l’enseignement professionnel dénonce la disparition, dans le projet de loi d’orientation pour l’école, de « certaines promesses initiales du gouvernement […] et notamment celles qui concernent une réelle ambition pour les lycées dans leurs trois voies de formations ».

En particulier, « la loi la loi ne remet pas en cause les réformes majoritairement contestées dont celle de la voie professionnelle, dont les effets néfastes produisent leurs effets à plein », estime l’intersyndicale, déplorant le manque de perspective avancées par la loi pour « améliorer la réussite des lycéens ». Elle regrette notamment que ne soient pas évoqués « la remise en place de parcours en 4 ans » ou « le retour à une évaluation nationale de diplôme de la voie professionnelle ».

En outre, les syndicats « continuent de s’opposer à tout transfert de compétences entre l’État et les régions dans le domaine de l’enseignement professionnel public« , comme le propose le projet de loi. « Ainsi le pilotage par les régions des cartes de formations professionnelles initiales qui a été réintroduit dans le projet […] montre la vision restrictive du ministère sur le rôle et sur les missions de l’enseignement professionnel à l’intérieur du système éducatif », écrivent-ils, demandant « aux ministres de réaffirmer le rôle de l’Éducation nationale et […]de l’Agriculture dans le développement du service public de la formation professionnelle initiale sous statut scolaire, par un pilotage fort« .

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.