Illettrisme : en France, 7 % des 18-65 ans sont concernés

Selon l'enquête "Information et Vie quotidienne" de l'Insee rendue publique ce mardi, l'illettrisme touche 7 % des 18-65 ans en France, soit 2,5 millions de personnes.

L’enquête Information et Vie quotidienne rendue publique ce mardi par l’Insee révèle que 7 % des 18-65 ans sont illettrés en France. Ce qui représente 2,5 millions de personnes, éprouvant de graves difficultés à l’écrit.

Baisse « encourageante » du taux d’illettrisme

On note cependant « une baisse encourageante » de 2 points du taux d’illettrisme par rapport à 2004, remarque Hervé Fernandez, directeur de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme, dans le Nouvel Observateur. Il y a 9 ans, le taux de personnes en situation d’illettrisme s’élevait en effet à 9 %.

Cette baisse s’explique par « l’exclusion du champ de l’enquête 2011 de la génération née avant 1946 présentant un taux élevé de personnes en difficulté », explique l’étude de l’Insee. « Cet ‘effet génération’ reflète le développement de l’accès à l’enseignement secondaire : très faible pour les générations nées avant-guerre, il s’est généralisé dans les années 1960″.

Baisse des performances en calcul : « l’effet calculette »

En revanche, l’étude pointe du doigt une baisse des performances en calcul des Français, notamment des jeunes : la proportion des personnes de 18 à 30 ans capables de réussir 80% des exercices proposés a chuté de 36 % en 2004 à 33 %. C’est « l’effet calculette », note l’Insee. « L’usage de plus en plus répandu d’outils micro-informatiques dans la vie quotidienne (ordinateur, calculatrice, smartphone…) amoindrit sans doute chez les plus jeunes l’intérêt à maîtriser parfaitement les règles de base du calcul« .

Pour Hervé Fernandez, l’effort porté sur « les classes maternelles et sur le CP » est un signal important pour la lutte contre l’illettrisme. « On note aussi le travail réalisé pour l’insertion des jeunes, avec de nouveaux outils comme les emplois d’avenir… On met le curseur sur les moins qualifiés et ceux qui en ont le plus besoin, cela permet une convergence de moyens et d’initiatives qui vont tous dans le même sens : offrir la base de la base à tous. De quoi être plus à l’aise dans la vie de tous les jours », conclut-il.

Dans le cadre de l’étude « Information et Vie quotidienne », 14 000 per­sonnes rési­dant en France métropolitaine ont été soumises à « un ensemble d’exercices fondés sur des supports de la vie quotidienne : programme tv, CD de musique, ordonnance médicale… »

Source(s) :
  • AFP, Le Monde

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.