« On peut ouvrir les discussions en 2013, ma porte est ouverte,  je suis prêt à partir de janvier 2013 à ouvrir la grande négociation qui n’a jamais eu lieu […] dans ce pays sur la refondation du métier d’enseignant. Il y aura bien entendu les contenus, qu’est-ce qu’on fait quand on enseigne […],les carrières, le développement de carrière, le temps de travail et bien entendu la question de la revalorisation ».

Vincent Peillon, RMC, 10/12/2012