Salaires enseignants : le « déclassement » des professeurs des écoles

Le Snuipp-FSU dénonce aujourd'hui le "déclassement salarial" des professeurs des écoles, et les invite à signer une carte-pétition adressée au ministre de l'Education nationale pour que s'ouvrent des négociations sur une revalorisation.

Il est « urgent de résorber » le « déclassement salarial » des professeurs des écoles, affirme le Snuipp-FSU dans un communiqué de presse aujourd’hui. Le principal syndicat du primaire appelle aujourd’hui à signer une carte-pétition adressée au ministère de l’Education nationale pour que s’ouvrent les négociations sur une revalorisation salariale. Ces cartes seront remises en janvier 2013 au ministre.

Revalorisation des salaires

Le Snuipp déplore notamment les inégalités salariales entre enseignants du primaire et enseignants du secondaire, estimant qu’en milieu de carrière, « un enseignant français du primaire gagne en moyenne […]600 euros de moins que les enseignants du secondaire ». « Même métier mais pas même salaire », affirme le syndicat. « Pour la première fois, un rapport de la fonction publique considère officiellement que les PE exercent une ‘profession intermédiaire’ et non ‘intellectuellement supérieure’ comme les professeurs du second degré alors que, sur le papier, le niveau de recrutement BAC + 5 et le statut en catégorie A sont les mêmes ».

« Améliorer les carrières »

Outre l’ouverture de négociations sur la revalorisation salariale des PE, le Snuipp réclame aussi une amélioration de leurs perspectives de carrière.

Selon le syndicat, « plus d’un enseignant du primaire sur deux part en retraite sans avoir atteint le 11e échelon ». De plus, « sur les 23 % des PE ayant atteint la hors classe, seuls 3,4 % sont partis à la retraite au dernier échelon de la hors-classe », alors que « les professeurs certifiés sont 70 % à partir à la hors classe et près de un sur deux à partir au dernier échelon de la hors-classe ». Pour le syndicat, il faut transformer « la hors classe en échelons accessibles à tous ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.