Le dernier pari de l’éditeur Soleil : réconcilier les jeunes avec des textes classiques en les adaptant dans le style graphique et les codes des mangas. Pari réussi, car les bouleversements politiques et coups bas des chefs d’Etats de l’époque de Machiavel n’ont rien à envier aux combats des plus grands héros de fiction, tandis que Confucius invite à une réflexion sur soi-même et sur son rapport au monde qui n’a jamais été plus d’actualité dans notre société en crise.

Collection classiques Soleil mangaOutre Machiavel et Confucius, cette collection originale et ambitieuse de Soleil Manga réunit des oeuvres majeures comme Guerre et Paix de Tolstoï, la Recherche du temps perdu de Proust (en seulement 384 pages) ou encore Le Capital de Marx. Des livres que d’aucuns qualifieraient d’indigestes dans leur version originale, et qui se retrouvent ainsi rafraîchis et accessibles aux plus jeunes lecteurs.

Le Prince de Machiavel

manga Machiavel Le PrinceCe manga relate la genèse du traité politique le plus célèbre de Machiavel : Le Prince, dans une époque troublée par des luttes incessantes entre la France, l’Espagne et les différents états et villes indépendantes d’Italie.

Machiavel – qui n’était pas plus machiavélique qu’Epicure n’était épicurien – rédigea Le Prince pour s’attirer les bonnes grâces de la famille des Médicis revenue au pouvoir à Florence, après avoir été évincé du gouvernement précédent. Il tira la substance de son livre de ses nombreuses missions diplomatiques et pérégrinations dans le monde pour le compte de sa ville d’origine.

Florence, ville commerçante prospère et indépendante, puissante mais dépourvue d’armée, dépendait d’alliances fragiles et de mercenaires pour assurer sa défense. C’est en observant ces jeux de pouvoir que Nicolas Machiavel développa sa science politique. Comme il en est souvent des grands hommes, sa vie lui inspira son oeuvre, et c’est cette vie si particulière qui est ici racontée.

Le Prince. Paru le 19 septembre 2012 – 6,99€. Extrait.

Les Entretiens de Confucius manga

"Etudier sans réfléchir est vain, réfléchir sans étudier est dangereux" (Confucius)

Les Entretiens de Confucius

Dans cette série en deux tomes, une professeure d’un lycée moderne entreprend d’initier ses élèves aux enseignements de son maître à penser : Confucius.

Le rayonnement de ce penseur qui vécut en Chine il y a plus de 2.000 ans fut très important; il reste l’une des figures les plus respectées en Asie. Ses paroles ont été rapportées par ses disciples dans les Entretiens, à la façon des échanges entre Socrate et Platon.

L’enseignement profondément laïc de Confucius n’abordait pas la vie après la mort, ni les questions de divinités : pour Confucius, la vie et les vivants étaient déjà bien assez complexes à appréhender pour ne pas y ajouter de telles questions. Le confucianisme n’est donc pas à proprement parler une religion. C’est un ensemble de principes de vie, qui met notamment l’accent sur le bien-vivre en société, l’étude et le travail, l’abnégation et la sincérité.

Ses préceptes n’ont rien perdu de leur actualité, et ce manga lève le dernier obstacle posé par le texte original : l’ancienneté des tournures de phrases employées, en traduisant en langage moderne les fondements de sa philosophie.

Entretiens de Confucius (2 tomes, 1 à paraître). T.1 paru le 19 septembre 2012 – 6,99€