Scolariser les moins de 3 ans et remplacer les profs absents dans les quartiers populaires

Pour venir en aide au ministre délégué à la Ville, François Rémy, le ministère de l'Education nationale pourrait fixer des objectifs de soclarisation des 2-3 ans et de remplacement des professeurs absents dans les quartiers sensibles.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a demandé à tous les ministères d’apporter leur soutien au ministre délégué à la ville, François Rémy, pour restaurer le service public à un niveau décent dans les quartiers populaires.

Les ministres sont invités à signer avec François Rémy des conventions fixant des objectifs concrets, afin de sortir les quartiers d’une « situation intolérable ». Pour le ministère de l’Education nationale, il pourrait notamment s’agir de fixer un taux de scolarisation des moins de 3 ans, ou encore un pourcentage de remplacement des professeurs absents.

« Le fait de signer des conventions crée des obligations »

François Rémy a rappelé que dans les 2.500 quartiers de France, les professeurs sont plus jeunes, les médecins moins nombreux et les policiers moins expérimentés. Il entend « faire remonter le droit commun » dans les banlieues sensibles, c’est-à-dire restaurer un niveau de service public équivalent à celui du reste du territoire français.

Mais le ministère de la Ville ne dispose que d’un budget de 505 millions d’euros, et nécessite donc pour cela l’aide de ses collègues. Il espère que le soutien du Premier ministre donnera plus de poids à son message, « et le fait de signer des conventions crée des obligations », observe-t-il. Ces conventions interministérielles seront signées au cours du premier trimestre 2013.

« Seul l’engagement de l’ensemble du gouvernement est de nature à inverser la spirale de la dégradation dans laquelle ces quartiers ont été entraînés », a souligné le Premier ministre dans une circulaire datée du 30 novembre.

Source(s) :
  • Avec AFP

1 commentaire sur "Scolariser les moins de 3 ans et remplacer les profs absents dans les quartiers populaires"

  1. dindon farceur 35  5 décembre 2012 à 14 h 10 min

    « Remplacer les professeurs absents dans les quartiers populaires  » oui mais ça devrait déjà être le cas et partout … Les profs ont le droit comme tout le monde d’être malades et donc absents mais les élèves ont le droit d’avoir une continuité dans leurs apprentissages et d’avoir un enseignant en face d’eux.
    Par contre dans les quartiers populaires ce serait bien d’avoir davantage d’enseignants, d’avoir plus de maîtres que de classes pour pouvoir travailler en petits groupes et avoir le temps pour de vrai de s’occuper des élèves et de leurs difficultés !
    Dindon farceur pour le collectif des dindons
    http://paroleauxdindons.canalblog.com/Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.