Absentéisme scolaire : la proposition d’abrogation de la loi Ciotti examinée par l’Assemblée nationale le 17 janvier

L'Assemblée nationale examinera le 17 janvier la proposition de loi de la sénatrice PS Françoise Cartron prévoyant la suppression de la loi Ciotti, déjà adoptée par le Sénat.

Une proposition de loi de la sénatrice PS Françoise Cartron, qui prévoit l’abrogation de la loi Ciotti suspendant les allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire, sera examinée le 17 janvier à l’Assemblée nationale.

Cette proposition de loi avait déjà été adoptée par le Sénat le 25 octobre. Eric Ciotti, député UMP à l’origine de la loi éponyme, avait dénoncé l' »aveuglement idéo­lo­gique » et l' »incompétence » des socia­listes, indiquant que « depuis l’entrée en vigueur de cette loi jusqu’au mois d’août der­nier, 95% des cas dont se sont sai­sis les ins­pec­teurs d’académie ont été réso­lus ». Alors George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative, avait affirmé que la loi Ciotti n’avait, « dans 77% des cas, eu aucun effet ».

Hier, le député UMP a de nouveau attaqué les socialistes en dénonçant sur son site Internet « l’hypocrisie de Monsieur Peillon » sur l’absentéisme scolaire. « Plutôt que de s’attaquer par simple dogmatisme au bilan de Nicolas Sarkozy et de François Fillon, le ministre de l’Education nationale devrait plutôt s’attaquer aux fléaux que constituent l’absentéisme et le décrochage scolaire. Supprimer une loi qui fonctionne parce qu’elle a été adoptée par la précédente majorité pour proposer in fine la mise en place d’un nouveau plan visant à lutter contre ces fléaux est totalement hypocrite et irresponsable », a-t-il écrit, demandant « solennellement au ministre de l’Education nationale de publier » le rapport de l’Igen sur l’absentéisme scolaire qui lui a été remis en juillet, « et à la majorité parlementaire à l’Assemblée nationale de tenir compte de ses conclusions avant d’examiner la proposition de loi d’abrogation de loi ».

La loi Ciotti, entrée en vigueur en janvier 2011, autorise la CAF à suspendre le versement des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire répété d’un élève.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.