Hier à Paris, l’association des professeurs de sciences économiques et sociales, l’Apses, a manifesté pour demander un allégement du programme de terminale. L’association réclame la suppression de 3 des 15 chapitres au programme, ce dernier étant démesuré. En effet rappelle-t-elle, avec 180 notions à assimiler en une année, le travail ressemble plus à un « gavage des élève »s qu’à autre chose.

Dans un communiqué, l’Apses clame d’ailleurs que « Les lycéens ne sont ni des OIES ni des CANARDS ! « Et lors de la manifestation organisée hier à Paris, l’association a déployé un immense « jeu de l’oie gavée », sur 36 cases, représentant les 36 semaines de classe, afin de dénoncer « l’obésité des programmes ».

L’AEF indique que le ministère de l’Education nationale vient d’annoncer la mise en place, en décembre, d’un conseil d’experts chargé de réfléchir à un allégement des programmes de SES des classes de première et terminale pour la rentrée 2013.

Plus globalement, outre la demande urgente de suppression des trois chapitres au programme de terminale ES, l’Apses souhaite une réécriture totale des programmes de la seconde à la terminale.