Les enseignants sont dans le top 10 des professions qui comptent le moins de psychopathes, tout comme les aides à domicile, les infirmières ou encore les employés d’ONG… C’est ce qu’affirme Kevin Dutton, chercheur en psychologie à Oxford, dans son livre The Wisdom of Psychopaths (« La sagesse des psychopathes »). Les professeurs sont donc des personnes équilibrées et plutôt inoffensives – à quelques exceptions près, comme Gladys la Prof d’anglais ! A l’autre bout de l’échelle, les chefs d’entreprise, les avocats, les personnes travaillant pour la télé ou la radio et les vendeurs sont les plus susceptibles de présenter des caractéristiques psychopathiques.

Mais pour Kevin Dutton, être un psychopathe peut se révéler un atout : la personnalité des psychopathes présente en effet « des caractéristiques spécifiques, parmi lesquelles un caractère impitoyable, l’absence de peur, le charme, la persuasion et le manque de conscience et d’empathie. Si vous présentez toutes ces caractéristiques et que vous êtes par ailleurs violent et stupide, il ne va pas s’écouler beaucoup de temps avant que vous vous retrouviiez en prison pour avoir cassé une bouteille sur la tête de quelqu’un dans un bar. Mais si vous êtes intelligent et pas naturellement violent, c’est une autre histoire : vous allez plus probablement faire des ravages dans le commerce qu’autre chose. »

Les psychopathes peuvent ainsi se révéler d’excellents collaborateurs et d’agréables compagnons : « Les psychopathes ont de l’assurance. Ils ne procrastinent pas. Ils se concentrent sur les côtés positifs. Ils ne prennent pas les choses personnellement; ils ne se font pas de reproches si les choses vont mal, même quand ils sont à blâmer. Et ils restent plutôt calmes sous la pression. Ces caractéristiques ne sont pas seulement importantes dans le monde des affaires, mais aussi dans la vie de tous les jours. »

Vous regrettez soudain d’être « normal » ? Pas de panique, Kevin Dutton affirme également que l’on peut devenir un psychopathe à force d’entraînement : il faut pour cela se focaliser sur les bénéfices attendus de nos actions, arrêter de se poser des questions et agir !