Jean Gaeremynck vient d’être nommé, à la place d’Hervé Crès, qui avait été désigné par les deux conseils dirigeants de Sciences Po, et était un proche de Richard Descoings.

La ministre de l’Enseignement supérieur a pris cette décision suite à la publication le 22 novembre dernier du rapport de la Cour des Comptes dénonçant de graves dysfonctionnements dans la gestion de l’établissement, de 2005 à 2010.

Le nouvel administrateur aura en charge de corriger les défaillances pointées par la Cour des Comptes, qui se subdivisent en trois grands griefs : la gestion des enseignants, les rémunérations des dirigeants et le financement de la mission « lycée pour tous ».

Jean Gaeremynck est issu de la promotion Voltaire de l’ENA, la même que celle de François Hollande.