« Vous avez peut-être un trou de mémoire si je peux me permettre. Le budget de l’Éducation nationale en 2013 – alors qu’il faut diminuer les déficits et la dette, c’est celui qui augmente le plus et il augmente vraiment. Parce que c’est une priorité du président de la République. Parce que c’est aussi les recrutements, c’est aussi la formation des maîtres. »

Jean-Marc Ayrault, interrogé par AEF sur la compensation financière réclamée par les syndicats enseignants dans le cadre du retour à la semaine de 4,5 jours, 23/11/2012.