Le président de la République François Hollande a demandé au gouvernement « de mettre en place dès la rentrée prochaine un fonds spécifique de 250 millions d’euros pour accompagner les collectivités » qui mettront en oeuvre la réforme des rythmes scolaires à l’école primaire en 2013. Il l’a annoncé hier lors d’un discours au congrès des maires de France.

Après avoir annoncé que la réforme « s’étalera sur 2 ans », pour permettre aux communes de se préparer correctement, le président a indiqué que celles « qui pourront dès 2013 [changer les rythmes scolaires] pourront le faire, et seront accompagnées », si elles sont « dans une situation qui le justifie ». « Je pense aux communes rurales et aux villes les plus en difficulté », a-t-il précisé.

Le président de l’Association des maires de France (AMF), Jacques Pélissard, avait déclaré avant le congrès que « les maires attendent de l’Etat qu’il envisage des aides au financement, notamment pour les communes qui ont peu de ressources ».