« Il existe une atmosphère de psychose à Sciences po, de forteresse assiégée, encore plus aujourd’hui. […]Nous ne sommes plus dans un établissement au fonctionnement normal. »

"Il existe une atmosphère de psychose à Sciences po, de forteresse assiégée, encore plus aujourd'hui. [...]Nous ne sommes plus dans un établissement au fonctionnement normal." (C. Andrieu, prof des universités à Sciences Po)

« Il existe une atmosphère de psychose à Sciences Po, de forteresse assiégée, encore plus aujourd’hui. Critiquer l’entreprise revient à critiquer la famille. Nous ne sommes plus dans un établissement au fonctionnement normal. »

Claire Andrieu, professeur des universités à Sciences Po, EducPros, 16/11/2012.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.