Selon William Martinet, du bureau national de l’Unef, deux dotations attribuées aux étudiants boursiers de M2 métiers de l’enseignement seront supprimées cette année.

Dans Le Nouvel Observateur, William Martinet affirme que le « complément » de 606€ par an versé aux étudiants boursiers à échelon 0 et l' »aide versée sur critères universitaires », dont le montant varie de 700 à 2500€ annuels selon les résultats de l’étudiant, seront suspendues. « Il y a quelques semaines, nous avons été alertés par des étudiants et sommes allés nous renseigner, explique-t-il. Un haut fonctionnaire nous a appris que [ces] deux dotations pour les étudiants modestes avaient bel et bien été supprimées ».

Cependant, il s’agirait davantage d’une erreur administrative du ministère que d’une volonté de priver les étudiants de l’enseignement d’une partie de leurs dotations. Selon William Martinet, « c’est une ligne qui a ‘sauté’ dans le projet de loi de finances du ministère« .

Une bourde qui pénalise d’autant plus les étudiants modestes de M2 qu’ils ne pourront pas bénéficier cette année du dispositif des Emplois d’avenir professeurs prévoyant une rémunération d’environ 900€ par mois.