Blanche Schmitt-Lochmann : « L’université est trop souvent méfiante à l’égard de l’agrégation »

Dans un entretien accordé à l’AEF hier, la présidente de la Société des Agrégés, Blanche Schmitt-Lochmann, rappelle "que les professeurs agrégés devraient enseigner exclusivement dans les années bac-3/bac+3, conformément à leur statut".

Dans un entretien accordé à l’AEF hier, la présidente de la Société des Agrégés, Blanche Schmitt-Lochmann,  rappelle « que les professeurs agrégés devraient enseigner exclusivement dans les années bac-3/bac+3, conformément à leur statut » et indique que « le recrutement des agrégés dans le supérieur est un de nos dossiers prioritaires ». Elle constate qu’ »il y a en France un manque d’intérêt profond pour les professeurs agrégés et une méconnaissance de leurs compétences » et que « l’université est trop souvent méfiante à l’égard de l’agrégation et des concours. »

Dans son entretien, elle souligne qu’ »aujourd’hui, 25 % des agrégés enseignent au collège », ce qui n’est pas conforme à leur statut.

Les agrégés auraient également toute leur place « à l’université, pour les élèves de licence qui arrivent un peu déboussolés ». En effet explique-t-elle, l’agrégation « étant un concours à la fois généraliste et disciplinaire », « un professeur agrégé a donc une vision générale de la discipline, il peut être un bon passeur entre le chercheur et l’étudiant ».

Dans le cadre de la refondation de l’école, dont elle juge le rapport globalement décevant, elle estime par ailleurs que la future loi qui en ressortira « devra prendre en compte le fait que les professeurs, qui sont des cadres A de la fonction publique, doivent à ce titre bénéficier d’une autonomie et d’une rémunération conforme à cette définition ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.