Classe de sciences

Cours de science (photo Ted McKinley/CC/Flickr)

En Indonésie, les sciences (physique, biologie et mathématiques) sont enseignées dès l’école primaire. Mais en réaction à des critiques jugeant le programme de primaire « trop difficile », le gouvernement compte abolir l’enseignement scientifique en tant que discipline à part dès l’an prochain. Les sciences seront abordées par le biais d’autres cours, comme ceux de littérature ou de religion.

Yohanes Surya, physicien réputé en Indonésie, estime dans la revue spécialisée Asian Scientist Magazine que cette décision rendra très délicat l’enseignement des sciences à partir du CE2 : « Pour les classes plus avancées, comment pourrait-on par exemple intégrer le concept d’électricité en cours d’indonésien ou de religion ? » se demande-t-il.

Pour lui, l’approche pédagogique indonésienne est davantage à blâmer que le contenu des programmes de sciences : « La plupart des professeurs enseignent la science de manière non-interactive : pas étonnant que les élèves trouvent ça ennuyeux. Le gouvernement devrait plutôt améliorer la qualité de l’enseignement, et réaliser des manuels de science plus intéressants », suggère-t-il.

En Indonésie, les programmes sont réalisés conjointement par les ministères de l’Education et de la Culture, et des Affaires religieuses.