94 % : un sondage réalisé en octobre par le Snes de Créteil, auquel ont répondu 1 018 enseignants, révèle que 94 % d’entre eux sont favorables à la suppression du Livret personnel de compétences. Ce dernier avait été simplifié en septembre par le ministre de l’Education Vincent Peillon.