Les vacances de la Toussaint dureront 2 semaines cette année, une nouveauté mise en place par le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, l’été dernier. Il suivait les préconisations du Conseil supé­rieur de l’Education (CSE), qui s’était déclaré le 8 juin en faveur de « rythmes régu­liers et équi­li­brés tout au long de l’année », avec une suc­ces­sion de 7 semaines d’écoles et 2 de vacances.

Cette décision avait valu au ministre des commentaires cinglants de la part de l’opposition. Jean-François Copé avait dénoncé une « déma­go­gie à tous les étages », tandis que Rachida Dati avait estimé que l’allongement des vacances constituait « encore un mau­vais point » pour le ministre de l’Education nationale. « M. Peillon, retour­nez à l’école ! avait-elle ironisé. Allez voir ce qu’est le quo­ti­dien des enfants, de leurs parents, des ensei­gnants, et des col­lec­ti­vi­tés ! […] Tous les parents n’ont pas les moyens de faire gar­der leurs enfants. […] Encore une fois, ce sont les familles les plus modestes qui seront encore plus fra­gi­li­sées ! »

Les vacances de la Toussaint dureront donc du 27 octobre après la classe jusqu’au 11 novembre.