« Tempête sous un crâne », un film qui « donne envie d’être prof »

Pour la journaliste Anne Topaloff de Marianne, le film "Tempête sous un crâne", qui sort aujourd’hui (voir notre entretien exclusif avec la réalisatrice Clara Bouffartigue) est "un film qui donne envie d'être prof".

Pour la journaliste Anne Topaloff de Marianne, le film « Tempête sous un crâne », qui sort aujourd’hui (voir notre entretien exclusif avec la réalisatrice Clara Bouffartigue) est « un film qui donne envie d’être prof« .

Elle juge que cet film est un peu l’anti-Entre les murs, car il n’y est « pas question de joutes verbales entre un jeune agrégé et des ados indisciplinés », mais « de la façon dont ces hommes et ces femmes réussissent, malgré les bavardages, à enseigner ».

Anne Topaloff salue le fait que Clara Bouffartigue montre dans son film « des professeurs passionnés et inventifs ».

Cela rejoint pleinement les propos de la réalisatrice : « Je suis bien placée pour savoir que dans ce type de collège [ZEP], lorsqu’il y a un vrai projet d’établissement, bien souvent, les difficultés rencontrées deviennent une force et donnent naissance à beaucoup d’innovations. »

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.