Sept scien­ti­fiques ont été condamnés à six ans de pri­son ferme en Italie pour n’avoir pas su prédire le séisme meur­trier de l’Aquila en 2009. Pour Jean-Paul Montagner, pro­fes­seur de sis­mo­lo­gie chargé des affaires inter­na­tio­nales à l’Institut de phy­sique du globe de Paris, « ce ver­dict est pro­pre­ment hal­lu­ci­nant ». (Source Le Figaro)