« Je me suis abstenue, quand je suis arrivée dans un collège parisien, de toute déploration pendant une année entière. On ne s’en rend pas forcément compte, mais c’est un effort surhumain pour un enseignant. Se plaindre, ou, plus habile, raconter des trucs abominables avec un air blasé et détaché font partie des délicieux bénéfices secondaires du métier »

"Je me suis abstenue, quand je suis arrivée dans un collège parisien, de toute déploration pendant une année entière. On ne s'en rend pas forcément compte, mais c’est un effort surhumain pour un enseignant. Se plaindre, ou, plus habile, raconter des trucs abominables avec un air blasé et détaché font partie des délicieux bénéfices secondaires du métier" (M. Goyet, enseignante d'histoire-géographie)

« Je me suis abstenue, quand je suis arrivée dans un collège parisien, de toute déploration pendant une année entière. On ne s’en rend pas forcément compte, mais c’est un effort surhumain pour un enseignant. Se plaindre, ou, plus habile, raconter des trucs abominables avec un air blasé et détaché font partie des délicieux bénéfices secondaires du métier »

Mara Goyet, enseignante d’histoire-géographie et auteure de Collège Brutal, blog Alchimie du Collège, 20/10/2012

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.