250 000 : selon le Collectif national RASED, 250 000 enfants en difficulté « ne peuvent plus bénéficier d’une aide spécialisée adaptée » en cette rentrée 2012. Le collectif, qui regroupe douze organisations, syndicats et associations de professionnels, réclame aujourd’hui dans un communiqué le rétablissement « sur tout le territoire des réseaux d’enseignants spécialisés spécifiquement formés et de psychologues scolaires permettant de répondre aux besoins des élèves ».