Les débuts d’un APS dans un établissement sensible

Une assistante de prévention et de sécurité (APS), nouveau poste créé cet été par Vincent Peillon pour "renforcer les actions de prévention et de sécurité" dans les établissements difficiles, témoignait vendredi de ses débuts dans un lycée sensible de Garges-lès-Gonesse.

Danielle Seba, assistante de prévention et de sécurité (APS), nouveau métier créé cet été par Vincent Peillon, détaillait vendredi dans Le Nouvel Observateur ses reponsabilités dans un lycée professionnel de Garges-lès-Gonesse.

Selon la circulaire du 29 août, le recrutement d’APS  « vise à renforcer les actions de prévention et de sécurité conduites au sein » des établissements difficiles, « dont le climat nécessite d’être particulièrement amélioré ». Mais pour Danielle Seba, il ne s’agit pas de faire la police au sein du lycée. « C’est une image qu’il peut y avoir au départ, reconnaît-elle. Mais ce n’est pas du tout ce que l’on va chercher à faire et ce qu’on nous apprend en formation. Si je joue au flic, c’est cuit ». Il s’agit avant tout « de prendre le temps d’écouter les élèves quand les profs ou les CPE ne l’ont pas », précise l’assistante.

« C’est un rôle d’intermédiaire entre la direction, la vie scolaire et les jeunes », indique la proviseure du lycée. Ce statut particulier devrait, espère Danielle Seba, permettre d’établir un rapport de confiance avec les élèves, plus propice au dialogue. « Les élèves peuvent m’aborder aisément. Même s’il faut garder de la distance, il n’y a pas le rapport de domination qui existe avec un prof. »

Une part importante du travail de l’APS sera donc consacrée à transmettre aux interlocuteurs concernés les problèmes remontés par les élèves. L’article cite notamment les cas de harcèlement, les crises familiales ou encore les situations de solitude. Les punitions et les absences ne feront par contre pas partie des responsabilités de l’APS.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.