« Il faut que vos interlocuteurs sentent que vous êtes animé d’abord par l’amour de l’école – j’ose le mot –, l’amour des élèves, des professeurs, de la connaissance et de la transmission, ce qui commande un respect pour chacun mais ce qui autorise aussi une exigence à l’égard de tous »

"Il faut que vos interlocuteurs sentent que vous êtes animé d'abord par l'amour de l'école – j'ose le mot –, l'amour des élèves, des professeurs, de la connaissance et de la transmission, ce qui commande un respect pour chacun mais ce qui autorise aussi une exigence à l'égard de tous" (V. Peillon)

« Il me semble que pour réussir il faut avoir une idée claire de ce que l’on veut, c’est-à-dire des convictions et un idéal. Il faut que vos interlocuteurs sentent que vous êtes animé d’abord par l’amour de l’école – j’ose le mot –, l’amour des élèves, des professeurs, de la connaissance et de la transmission, ce qui commande un respect pour chacun mais ce qui autorise aussi une exigence à l’égard de tous. »

Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, Le Monde, 11/10/2012

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.